L'Ordre

Avis d’interdiction de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec concernant les chirurgies esthétiques sur les animaux

Avis d’interdiction de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec concernant les chirurgies esthétiques sur les animaux

Le conseil d’administration de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec a adopté, le 19 janvier dernier, une position interdisant la pratique de chirurgies esthétiques sur les animaux.

En effet, à partir du 1er janvier 2017, il sera interdit aux médecins vétérinaires du Québec de pratiquer les actes chirurgicaux suivants à des fins esthétiques ou pour des pratiques d’élevage et considère ces pratiques dérogatoires :

  • caudectomie et essorillement chez le chien et le chat;
  • caudectomie chez les bovins;
  • caudectomie chez les chevaux.

La caudectomie consiste à écourter ou à faire l’ablation de la queue de l’animal. L’essorillement, pour sa part, est une intervention où l’on coupe les oreilles d’un animal.

Toute personne — autre que des médecins vétérinaires — qui effectue ces chirurgies sur le territoire québécois sera poursuivie pour exercice illégal de la médecine vétérinaire et exposée aux conséquences prévues par la loi.

Pour consulter l’énoncé de position, cliquez ici.

Pour la version anglaise, cliquez ici.

Partagez cette nouvelle!

Retour à la liste des nouvelles