L'Ordre

Laval annonce son nouveau règlement sur la gestion animalière

Laval annonce son nouveau règlement sur la gestion animalière

Annoncée lors du conseil municipal du 7 février, cette nouvelle mouture de la politique de gestion animalière permettra désormais à la Ville de saisir un animal « à risque » ou d’obliger un propriétaire à faire soigner ou euthanasier son chien.

Ce nouveau règlement met l'emphase sur une saine cohabitation humain/animal en visant la sécurité des citoyens par la responsabilisation de l'ensemble des propriétaires d'animaux et pas seulement des propriétaires d'une race de chiens en particulier.

Le règlement stipule notamment que :

  • Dès qu’un chien agresse un animal ou un humain, une enquête sera obligatoirement déclenchée et l’animal devra être évalué par un expert vétérinaire;
  • Si le médecin vétérinaire établit que l’animal est « dangereux », il devra être euthanasié.;
  • Si l'animal est plutôt jugé « potentiellement dangereux », il devra être suivi régulièrement par un médecin vétérinaire, devra suivre des thérapies et pourrait même être tatoué pour l'identification;
  • Le propriétaire devra également payer un minimum de 1 000 $ d’amende.

Il est à noter que le règlement vise aussi les chats et que, dès 2018, tous les propriétaires de chats devront obligatoirement acheter un permis pour leur compagnon. Enfin, à compter du 1er janvier 2018, tous les chiens et chats sur le territoire lavallois devront obligatoirement être stérilisés, micropucés et vaccinés.

Lire le communiqué officiel

Partagez cette nouvelle!

Retour à la liste des nouvelles