L'Ordre

L’Ordre décerne la médaille de saint Éloi 2017 au Dr André Vrins, m.v.

L’Ordre décerne la médaille de saint Éloi 2017 au Dr André Vrins, m.v.

La médaille de saint Éloi est la plus haute distinction décernée par l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec. Ce prix met en lumière les qualités exceptionnelles de son lauréat, son engagement social et professionnel et souligne les retombées de ses réalisations professionnelles sur le public.

Pour qu’on lui décerne la médaille de saint Éloi, le lauréat doit également avoir reçu la reconnaissance de ses pairs et s’engager au sein de la société. Il doit participer de façon active à la vie professionnelle, entre autres au sein d’organisations professionnelles. Les réalisations et les actes professionnels du lauréat doivent avoir fait progresser la médecine vétérinaire au Québec et avoir rehaussé la visibilité et l’image de la profession ici et ailleurs.

C’est avec beaucoup de fierté que l’Ordre a remis la médaille de saint Éloi 2017 au Dr André Vrins, lors du gala organisé en marge du Congrès vétérinaire québécois, le 17 novembre dernier. L’hommage qui lui a été rendu a été à la hauteur des multiples réalisations de Dr Vrins et c’est avec grande émotion que le lauréat est venu chercher son prix lors de la soirée du 17 novembre dernier.

Une carrière universitaire stimulante

Tout au long de son parcours, tant académique que professionnel ou communautaire, Dr Vrins a su se démarquer et faire profiter la médecine vétérinaire de son avant-gardisme. La carrière de Dr Vrins a commencé à la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal (FMV), en étant le premier professeur spécialiste en médecine interne équine. À ce titre, il a créé et développé des stages cliniques de premier cycle, puis, il a mis sur pied des programmes d’internat et de résidanat, contribuant ainsi à la réputation enviable dont jouit le Centre hospitalier universitaire vétérinaire (CHUV). Grâce à ses activités pédagogiques et son programme de recherche clinique, il participe à la formation de la grande majorité des médecins vétérinaires pratiquant dans le domaine équin au Québec ainsi que bon nombre d’étudiants d’écoles vétérinaires françaises et belges.

De 1995 à 2004, Dr André Vrins est directeur du département de sciences cliniques de la FMV. De nouvelles infrastructures cliniques sont construites et 13 nouveaux professeurs sont embauchés dans le département que dirige le Dr Vrins. Durant cette période, celui-ci s’occupe à retrouver l’agrément complet de la FMV par l’AVMA. En 2005, Dr Vrins se voit nommé vice-doyen à la formation professionnelle. Par l’entremise de sa grande écoute et de son sens aigu des communications, Dr Vrins rallie tous les membres de la grande équipe de la FMV. En tout, c’est 34 ans que le Dr Vrins a passés à améliorer la qualité de l’enseignement et à rehausser la réputation non seulement de la profession, mais également de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal, qui l’a d’ailleurs récompensé par l’octroi du statut de professeur émérite. La qualité des soins dispensés aux chevaux, particulièrement, et aux animaux en général s’est vue grandement améliorée par les enseignements et les programmes de recherches de Dr Vrins.

De grandes réalisations au sein d’organismes professionnels

Parallèlement à cette fonction majeure à l’administration de la FMV, Dr Vrins a joué un rôle digne de mention au sein de divers organismes professionnels. En effet, il a été responsable de plusieurs postes à l’Association des vétérinaires équins du Québec (AVEQ), de 1982 à 1999, et a multiplié les échanges entre les praticiens équins du Québec et ceux de France. Il a également organisé de nombreux congrès, tant ici qu’en Europe. Dr Vrins a participé à des comités de lecture de plusieurs revues scientifiques comme Le médecin vétérinaire du Québec et le Canadian Veterinary Journal. Durant cette même période, il préside également le comité cheval du MAPAQ.

Même après avoir pris sa retraite, Dr André Vrins continue de s’investir auprès de diverses associations, comme l’Association des professeurs retraités de la FMV et il contribue à l’évaluation du mérite pédagogique des cours utilisant des animaux à l’Université de Montréal. Il participe aussi à l’organisation du congrès des 125 ans de la médecine vétérinaire au Québec. Finalement, Dr Vrins est membre fondateur de l’encart scientifique Le Veterinarius+ publié trois fois l’an par l’Ordre. Il a présidé avec brio le comité chargé de produire cet encart depuis sa création en 2013 jusqu’à tout récemment. Il a ainsi créé de toutes pièces un encart scientifique à la hauteur des attentes et des besoins, donnant des ailes à ce projet ambitieux.

Outre ces nombreuses réalisations académiques et professionnelles, Dr Vrins s’est également démarqué auprès du public, lui qui a exercé comme interniste à l’hôpital équin du CHUV pendant 13 ans. Pendant cette période, il a formé de nombreux résidents, internes et étudiants à la maîtrise. En leur transmettant sa passion et son savoir, Dr Vrins a contribué à la santé et au bien-être animal de nombreux animaux. Grâce à la vulgarisation scientifique qu’il prodiguait au sein de différents organismes équins, à ses multiples recherches cliniques et au mentorat qu’il offrait, l’influence et les réalisations de Dr Vrins s’étendent bien au-delà de la profession.

Il ne fait aucun doute que Dr Vrins est homme d’exception qui a contribué de façon significative à l’avancement de la médecine au Québec, ainsi qu’à son rayonnement ici comme ailleurs. Grâce à sa vision innovante et avant-gardiste, il a pu mettre sur pied de nombreux projets remarquables qui ont su faire profiter la grande équipe vétérinaire, tout autant que le public. La profession rend ainsi un hommage amplement mérité à un homme visionnaire, rassembleur, influent et passionné. Il est sans conteste que son héritage bénéficiera à tous les médecins vétérinaires actuels et futurs.

Partagez cette nouvelle!

Retour à la liste des nouvelles