Conseils pour vos animaux

La micropuce : Pourquoi? Comment? Par qui?

Il n’est pas impossible que votre animal s’égare ou prenne la fuite à la suite d’un événement imprévu. C’est lorsque survient une telle situation qu’une micropuce peut faire toute la différence et vous donner un maximum de chances de retrouver votre compagnon. Voici quelques informations pertinentes qui vous éclaireront sur le sujet.


Qu’est-ce qu’une micropuce?

Une micropuce est un petit implant électronique de lataille d’un grain de riz qui est injectée sous la peaud’un animal (animaux de compagnie et chevaux). Elle détient un numéro d’identification unique et détectable seulement à l’aide d’un lecteur (scanneur) qui est passé au-dessus de l’animal.

Comment fonctionne-t-elle?

Lorsqu’un lecteur (scanneur) est passé au-dessus des épaules de l’animal, la micropuce est activée et révèle le numéro d’identification de l’animal. Ce numéro correspond aux coordonnées de son propriétaire dans un registre. Le propriétaire peut donc rapidement être contacté afin de récupérer son animal.

Pourquoi faire poser une micropuce sur son animal?

  • Méthode d’identification permanente : impossible d’égarer une micropuce et elle ne s’efface pas, à l'inverse d'une médaille dont l’écriture peut s’altérer avec le temps.
  • Traçabilité : lorsqu’un animal s’égare et qu’il ne porte pas de collier ou de médaille d’identification, la lecture d’une micropuce par une municipalité, un service de police, un refuge ou un établissement vétérinaire peut permettre de retrouver rapidement le propriétaire de l’animal.
  • Sécurité des animaux : permet de réunir plus facilement un animal avec son propriétaire.
  • Règlementation et sécurité publique : conformément à certains règlements municipaux ou encore dans des contextes particuliers tels que les compétitions sportives et l’enregistrement d’animaux de race, la pose d’une micropuce peut être obligatoire.

 

Qui devrais-je consulter pour faire « micropucer » mon animal ?

Il est recommandé que l’implantation d’une micropuce soit effectuée par un médecin vétérinaire ou sous la supervision de ce dernier. De plus, il est recommandé que l’implantation soit précédée d’une consultation vétérinaire afin de juger du risque de l’intervention pour la santé de l’animal. En effet, le médecin vétérinaire, en plus de savoir où et comment implanter une micropuce de manière sécuritaire, sera en mesure d’identifier les signes de problèmes et les traiter le cas échéant. Il pourra également examiner l’animal et évaluer le risque éventuel pour sa santé ( ex. : infection cutanée).

Si vous choisissez de ne pas recourir aux services d’un médecin vétérinaire pour le micropuçage de votre animal, assurez-vous que la personne retenue utilise une méthode reconnue, sûre pour la santé de votre animal. Interrogez-la sur sa façon de procéder et demandez-lui si elle est en contact avec un médecin vétérinaire pour les cas où des complications surviennent.

Vérifiez également que les équipements utilisés sont validés et standardisés. Seules les puces utilisant la technologie ISO sont acceptables en vertu de la norme canadienne. Il est donc recommandé d’utiliser des produits IRF (identification par radiofréquence) qui ont été testés avec succès et qui figurent sur la liste de produits reconnus par la coalition nationale sur les animaux de compagnie (CNAC). Si la personne n’est pas en mesure de répondre à ces simples questions, ne retenez pas ses services.

Dans certaines circonstances, l’implantation d’une micropuce nécessite le recours aux services d’un médecin vétérinaire puisqu’elle implique des actes qui lui sont réservés. En savoir plus. 



Quel suivi faire à la suite de la pose d’une micropuce sur son animal?

  1. Noter le numéro d’identification dans le carnet de santé de son animal (ou tout autre endroit pertinent).
  2. Demander à son médecinvétérinaire de vérifier annuellement la présence de la micropuce.
  3. Garder les informations de l’enregistrement à jour dans la base de données appropriées (déménagement, changement de propriétaire, etc.).

Les micropuces protègent-elles contre les vols d’animaux?

Une micropuce identifie l’animal, mais n’identifie pas nécessairement le propriétaire légal de celui-ci. Ainsi, la micropuce comporte certaines limites, notamment en lien avec le secret professionnel.
En effet, le médecin vétérinaire qui lit la micropuce d’un animal qui lui est apporté par un client est tenu au secret professionnel envers ce même client. Si le nom révélé par la micropuce n’est pas celui de son client, il peut l’inviter à contacter la personne qui est enregistrée à titre de propriétaire de l’animal sur la micropuce et refuser de lui offrir des services tant que la situation ne sera pas clarifiée entre les deux parties. Toutefois, s’il suspecte que l’animal a été volé, il ne peut pas le dénoncer aux autorités.

La micropuce n’est pas une méthode de traçabilité infaillible, mais elle augmente les chances qu’un animal perdu soit retrouvé.


D’autres questions?

Si vous souhaitez obtenir davantage d’information à propos du micropuçage, consultez la fiche Le micropuçage : Pourquoi? Comment? Par qui? et consultez l'article suivant sur les avantages et inconvénients. En tout temps, votre médecin vétérinaire est la meilleure ressource pour vous guider en matière de santé animale. N'hésitez pas à le consulter. 

Retour à la liste des sous-catégories