Conseils pour vos animaux

5 choses à vérifier avant d'acquérir des poules

Depuis quelques années, les poules en ville ainsi que les élevages d’oiseaux de basse-cour gagnent en popularité.

Voici donc 5 choses à vérifier avant d'acquérir des poules : 

1. Vérifier la règlementation de votre ville.

2. Se renseigner sur les soins et les besoins quotidiens des poules : condition de garde, alimentation, maladies, etc.

3. Vérifiez auprès des vétérinaires de votre région s’ils offrent des services pour les poules. (Consulter la liste des médecins vétérinaires, membres du réseau aviaire du MAPAQ, qui soignent les oiseaux de basse-cour, et/ou faire une recherche dans Trouver un médecin vétérinaire, activité : poules urbaines.

4. La loi sur le bien-être et la sécurité de l'animal s’applique aussi aux poules et se traduit entre autres par l’obligation du propriétaire à fournir de l’eau, de la moulée spécialisée, du calcium pour les poules pondeuses, un environnement (poulailler) salubre et sécuritaire et de les soigner en cas de maladie. Bien que le prix à l’achat soit moindre, une poule peut tomber malade et nécessiter des soins dépassant le prix d’achat, prévoyez-le dans votre budget.

5. Quel que soit l’endroit où vous achetez vos poules (coopérative agricole ou autre), assurez-vous que les poules proviennent d’un couvoir commercial certifié afin de minimiser les risques de transmission de maladies contagieuses. Ces poules auront un statut sanitaire plus sécuritaire et elles auront été testées et vaccinées.

Un fournisseur sérieux respectera des mesures d’hygiène et de bien-être rigoureuses. Observez les oiseaux qu’on vous propose ; ils doivent être vigoureux, présenter un beau plumage, ne pas avoir de toux, d’écoulement nasal ou oculaire, ni de conjonctivite, et ne présenter aucun signe de diarrhée.

 

Ressources :

Ministère de l’Agriculture, pêcheries et alimentation du Québec (MAPAQ)

 

Équipe québécoise de contrôle des maladies aviaires (EQCMA)

Retour à la liste des sous-catégories