Diplômés hors-Québec

La pratique dans le secteur des animaux de compagnie

Plus de 53 % des médecins vétérinaires du Québec travaillent dans le secteur des animaux de compagnie, et 10 % travaillent en pratique mixte. Ce secteur de pratique offre des conditions de travail avantageuses. Aucune pénurie de main-d’œuvre n’y est notée.

La très grande majorité des médecins vétérinaires de ce secteur de pratique travaille dans le secteur privé. Plusieurs médecins vétérinaires travaillent à leur compte et sont propriétaires de leur établissement vétérinaire.

Dans le secteur des animaux de compagnie, les médecins vétérinaires se regroupent. Les établissements vétérinaires comptent généralement plusieurs médecins vétérinaires. Nous constatons une augmentation de la taille des établissements vétérinaires, une consolidation des pratiques et un accroissement de la concentration de la propriété des établissements vétérinaires.

La plupart des établissements vétérinaires pour animaux de compagnie sont localisés en région urbaine. En général, on y soigne des chiens et des chats, mais également des animaux exotiques (oiseaux, petits mammifères et reptiles). Certaines cliniques limitent leurs activités à une seule espèce (pratique féline ou pratique d’animaux exotiques, par exemple).

La plupart des installations sont des cliniques ou des hôpitaux vétérinaires dotés d’une réception avec salle d’attente, de salles d’examen, de services de radiologie, de chirurgie, de traitement, de dentisterie et d’isolement, d’un laboratoire, d’une pharmacie et d’enclos et de cages pour l’hospitalisation d’animaux malades.

La médecine préventive est un aspect important de la pratique dans le secteur des animaux de compagnie. Divers autres services peuvent être offerts, dont la consultation sur le choix d’un animal et les soins à lui donner, l’éducation sur l’alimentation et le comportement, l’hébergement et le toilettage.

On trouve aussi des services vétérinaires mobiles offrant une gamme limitée de services vétérinaires. Ils doivent être rattachés à une clinique ou à un hôpital vétérinaire.

Au Québec, chaque établissement vétérinaire doit offrir des soins d’urgence à ses patients. Souvent, dans une région donnée, les établissements vétérinaires se regroupent et se partagent les services d’urgence.

Dans certaines régions plus populeuses, quelques hôpitaux spécialisés offrent des services jour et nuit et reçoivent les cas urgents acheminés par les praticiens de leur région.

Les médecins vétérinaires, dans leur pratique, veillent à la santé et à la prévention des maladies chez les animaux de compagnie. Par conséquent, ils doivent maintenir à jour leurs connaissances sur les pathologies animales, être familiers avec tous les produits qui servent à traiter les animaux, utiliser les techniques de diagnostic et de traitement les plus récentes, et renseigner leurs clients sur les soins de santé, les zoonoses, etc.

Les médecins vétérinaires pratiquant dans le secteur des animaux de compagnie effectuent donc différentes tâches, notamment :

  • l’examen des animaux;
  • le diagnostic des maladies et le traitement des animaux malades;
  • les diverses techniques de diagnostic, comme les analyses sanguines ou la radiographie;
  • les interventions chirurgicales;
  • les soins dentaires prophylactiques ou curatifs;
  • la vaccination;
  • le traitement et la prévention des parasites;
  • les consultations sur l’hygiène, l’alimentation, la reproduction et les soins des animaux en général;
  • la gestion de leur entreprise, de l’équipe vétérinaire et du personnel technique.

Les spécialistes

Plusieurs médecins vétérinaires ont choisi de poursuivre leurs études après l’obtention de leur doctorat en médecine vétérinaire et ont complété des études supérieures dans une des disciplines reconnues et sont par conséquent des spécialistes.

Au Québec, 18 spécialités sont reconnues à ce jour :

  1. Anesthésiologie vétérinaire
  2. Chirurgie des grands animaux
  3. Chirurgie des animaux de compagnie
  4. Dermatologie vétérinaire
  5. Imagerie médicale vétérinaire
  6. Médecine du comportement animal
  7. Médecine des animaux de laboratoire
  8. Médecine interne des grands animaux
  9. Médecine interne des animaux de compagnie
  10. Médecine zoologique
  11. Microbiologie vétérinaire
  12. Neurologie vétérinaire
  13. Oncologie vétérinaire
  14. Ophtalmologie vétérinaire
  15. Pathologie vétérinaire
  16. Pathologie clinique vétérinaire
  17. Thériogénologie vétérinaire
  18. Urgentologie vétérinaire et soins intensifs

Les médecins vétérinaires spécialistes pratiquent majoritairement au sein des centres vétérinaires de référence, qui offrent un large éventail de soins spécialisés pour toutes les espèces animales. Ces centres de référence prodiguent également des soins d’urgence jour et nuit, sept jours sur sept, et soutiennent l’exercice des médecins vétérinaires généralistes.

Le médecin vétérinaire « généraliste » peut diriger les cas plus complexes vers ces médecins vétérinaires qui offrent des méthodes diagnostiques et thérapeutiques à la fine pointe des technologies disponibles.

Enfin, d’autres médecins vétérinaires ont suivi une formation additionnelle dans des domaines de médecine complémentaire, dont l’ostéopathie, l’acupuncture et la physiothérapie.