Étudiants

Devenir médecin vétérinaire

Un avenir rempli de promesses

Si vous êtes passionné par la science et les animaux, la profession de médecin vétérinaire peut être un choix de carrière tout indiqué pour vous.

Un médecin vétérinaire est un médecin de la santé animale. Il veille à la santé physique et mentale de toutes les espèces animales, de même qu’à leur bien-être. Il joue également un rôle très important en santé publique afin de protéger les humains de maladies de source animale, ainsi que pour protéger l’environnement et assurer la qualité des viandes qui sont consommées au Québec, car c’est à lui que revient la responsabilité d’inspecter et de condamner les viandes, protégeant ainsi les humains.

Le médecin vétérinaire veille donc à la santé et au bien-être de tous les animaux  ainsi que de l’humain. Il est présent et très actif dès qu’il y a présence animale ou de produits de source animale. Il s’assure de prévenir et de contrôler les maladies et les épidémies de source animale ou touchant les animaux.

Il est donc appelé au chevet des abeilles, des ratons laveurs, des cerfs de Virginie, des chats, des chiens, des moutons, des baleines, des éléphants, des vaches, etc. Ses connaissances sont très étendues et il doit pratiquer une médecine de pointe pour chacune des espèces traitées.

 

Une profession, une multitude de possibilités

La médecine vétérinaire offre un avenir rempli de promesses, car la pratique est diversifiée et stimulante. La médecine vétérinaire évolue très rapidement et le médecin vétérinaire peut pratiquer auprès de plusieurs espèces animales et travailler dans de nombreux secteurs de pratique.

Au terme de sa formation, le médecin vétérinaire pourra choisir de pratiquer auprès de une ou plusieurs espèces animales et dans différents secteurs d’activités, notamment les suivants :

  • Animaux de compagnie (chiens, chats, petits rongeurs, oiseaux et animaux exotiques)
  • Animaux de la ferme (bovins de boucherie, vaches laitières, chèvres, moutons)
  • Chevaux
  • Production et médecine des grands élevages (porcs, volailles)
  • Santé publique (surveillance des maladies d’origine animale, des épidémies, des maladies transmissibles de l’animal à l’humain, inspection des viandes et innocuité alimentaire, abattoirs) ;
  • Médecine des animaux de laboratoire
  • Médecine des animaux de zoo
  • Médecine des populations aquatiques (poissons)
  • Médecine des animaux de la faune
  • Laboratoires de recherche et de diagnostic
  • Compagnies pharmaceutiques et entreprises d’alimentation animale
  • Faune et environnement
  • Enseignement
  • Recherche

 

Les qualités requises

Les qualités requises pour devenir médecin vétérinaire sont :

  • Curiosité intellectuelle
  • Dextérité
  • Autonomie
  • Empathie
  • Bon communicateur et bon vulgarisateur
  • Excellent jugement

Les médecins vétérinaires sont des professionnels rigoureux, simples, humains, dévoués, empathiques et qui ont bien souvent une âme de missionnaire. Ils pratiquent la médecine vétérinaire par passion et répondent aux urgences, s’assurant que leurs patients et leurs clients ont accès à des soins pour leur animal 7 jours par semaine et 365 jours par année.

 

Une carrière d’avenir

Comme la demande pour les soins vétérinaires est croissante, le taux de placement des diplômés est d’autant plus élevé, soit 100 %! Il n’y a pas de pénurie de médecins vétérinaires au Québec, mais le taux de placement des jeunes diplômés et le taux d’occupation des médecins vétérinaires en exercice sont très élevés.

Au Québec, le salaire moyen d’un médecin vétérinaire est de 75 000 $.

Comme dans plusieurs domaines professionnels, les femmes occupent un pourcentage grandissant dans la pratique de la médecine vétérinaire. Comme en font foi les dernières statistiques auprès des diplômés de la cohorte 2013, sur 83 diplômés, 79,5 % étaient des femmes et 20,5 % étaient des hommes.

Nous comptons actuellement 13 340 médecins vétérinaires au Canada, dont 2 500 au Québec.

Chaque année, la profession accueille environ 450 nouveaux diplômés au Canada, dont 90 sont issus de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal, au Québec.

 

Formation en médecine vétérinaire

Pour devenir médecin vétérinaire, il faut suivre une formation universitaire de cinq ans menant à l’obtention d’un doctorat en médecine vétérinaire (D.M.V.), obtenir un permis de pratique de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec et s’inscrire annuellement au tableau des membres de l’Ordre.

Au Québec, une seule université offre la formation en médecine vétérinaire, soit la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal, située à Saint-Hyacinthe, en Montérégie.

La Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal est la seule faculté de médecine vétérinaire francophone en Amérique. On y accueille environ 90 nouveaux étudiants annuellement et c’est plus de 400 étudiants qui y étudient chaque année, afin de compléter le programme de doctorat en médecine vétérinaire.

Étalé sur cinq ans, le doctorat en médecine vétérinaire compte un minimum de 195 crédits, dont environ les trois quarts sont obligatoires. À compter de la quatrième année, l’étudiant choisit une orientation parmi les suivantes : pratique des animaux de compagnie, pratique des animaux de la ferme, pratique mixte, pratique industrielle, pratique équine ou autres domaines de la pratique (sciences biomédicales, animaux de laboratoire, faune, zoo, médecine réglementée, aquaculture). La cinquième année du programme est entièrement consacrée à des stages réalisés à la Faculté et dans des établissements vétérinaires.

La Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal reçoit bon an, mal an, plus de 700 demandes d’admission. De ce nombre, seulement 90 nouveaux étudiants seront choisis. Il est donc essentiel d’obtenir d’excellents résultats scolaires et de réussir les tests requis pour être admis.

La moitié des étudiants admis à la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal a étudié dans un autre programme universitaire avant d’y être admis et l’autre moitié provenait d’une institution collégiale.

Au terme du programme de formation, l’étudiant obtient son doctorat en médecine vétérinaire (D.M.V.). Il devra alors démontrer sa compétence afin d’obtenir son permis de pratique délivré par l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec.

Pour tout renseignement complémentaire ou pour se procurer un formulaire de demande d’admission :

Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal
3200, rue Sicotte
Saint-Hyacinthe (Québec)  J2S 2M2
Canada
Adresse postale
Case postale 5000
Saint-Hyacinthe (Québec)
Canada  J2S 7C6
Téléphone : 450-773-8521

Courriel : saefmv@medvet.umontreal.ca
Registrariat de l’Université de Montréal
Téléphone : 514-343-7076

Site Internet : www.futursetudiants.umontreal.ca