L'Ordre

De nouveaux outils de biosécurité disponibles afin d’assurer la santé des chevaux

De nouveaux outils de biosécurité disponibles afin d’assurer la santé des chevaux

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), en collaboration avec Agriculture Canada (AAC), Canada Équestre et d’autres intervenants du secteur équin, a publié un Guide national de biosécurité propre à l’exploitation et aux sites de rassemblement du secteur équin afin d’aider les propriétaires de chevaux à assurer la santé de leurs animaux contre les maladies infectieuses.

Les maladies infectieuses chez les équins sont monnaies courantes et représentent une réalité dont les propriétaires de chevaux doivent faire face régulièrement. Les maladies hautement contagieuses peuvent se propager rapidement et leurs incidences peuvent être dévastatrices. Ces dernières années, des éclosions de maladie comme l’influenza équine, le virus de l’herpès équin ou la stomatite vésiculeuse ont été remarquées et ont fait des ravages auprès de la population équine.

Les mesures utilisées afin de réduire au maximum la présence d’agents pathogènes dans les populations animales, ce que l’on appelle des mesures de biosécurité, deviennent dès lors très importantes afin de gérer les risques de maladies. Le guide rendu disponible par l’ACIA propose des outils afin d’élaborer un plan de biosécurité, puis de veiller à son maintien. Des pratiques recommandées sont mises de l’avant selon chacune des composantes de biosécurité abordées et selon le niveau de biosécurité nécessaire à l’ampleur des activités de l’écurie, rendant le document très utile pour tous les propriétaires et gardiens de chevaux. Ces mesures permettront de maintenir les maladies à distance des troupeaux.

De bonnes pratiques de biosécurité se font chaque jour et non seulement lors d’apparition de maladies, c’est pourquoi l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec vous invite à les mettre en place dès maintenant en consultant le guide publié par l’ACIA en cliquant ici. Ce guide a été élaboré en fonction de la Norme nationale de biosécurité pour les exploitations et sites de rassemblement du secteur équin que vous pouvez également consulter en cliquant ici.

Partagez cette nouvelle!

Retour à la liste des nouvelles