L'Ordre

Journée mondiale contre la rage

Journée mondiale contre la rage

En ce vendredi 28 septembre, Journée mondiale contre la rage, l’Ordre souligne l’importance de l’éducation et de la sensibilisation pour prévenir la rage et insiste sur l’importance de la vaccination des animaux de compagnie et du traitement des blessures par morsure.

Bien que les cas de rage soient très rares au Québec, l’Ordre profite de cette journée pour sensibiliser le public sur ce sujet d’importance afin de maintenir la vigilance collective vis-à-vis de cette maladie.

Quelques faits importants

Les espèces sauvages  (raton laveur, mouffette, renard, chauve-souris, etc.) sont les principaux porteurs de la maladie. Occasionnellement, on observe quelques cas touchant les animaux domestiques et les populations humaines. Au Québec, on retrouve la rage du renard dans le Nord-du-Québec. Les municipalités situées au sud de la Montérégie et de l’Estrie présentent aussi un risque plus élevé de réintroduction de la rage. Pour les voyageurs, on retrouve la rage canine, qui cause le plus de mortalité humaine, en Asie, en Afrique, en Amérique centrale, en Amérique du Sud et dans les Caraïbes.

Le saviez-vous ? Il est plus probable que les chats soient infectés par la rage que les chiens. Contrairement à ces derniers, les chats ne seront peut-être pas vaccinés et beaucoup circulent librement à l’extérieur, les exposants à plus de risques.

 

Pour obtenir plus de conseils sur la prévention la rage ou savoir comment agir en cas de morsure, consultez les articles suivant :

L’Association canadienne des médecins vétérinaires

Ministère de la santé et des services sociaux 

L’institut national de la santé publique 

 

Partagez cette nouvelle!

Retour à la liste des nouvelles