L'Ordre

Offrir un animal en cadeau à Noël : un geste à éviter

Offrir un animal en cadeau à Noël : un geste à éviter

Bon nombre de personnes seront tentées d’offrir un animal en cadeau durant la période des Fêtes. L’Ordre des médecins vétérinaires du Québec réitère à la population ses réserves à l’égard d’un tel geste, car le nombre d’abandons d’animaux de compagnie est beaucoup trop élevé dans les mois suivant l’achat impulsif.


Quel est le style de vie de la famille ?
Avant de faire l’acquisition d’un animal, il est primordial d’analyser le style et le rythme de vie de votre famille. Qui sera responsable de l’animal? Quel espace dans la maison pouvez-vous lui procurer? De combien de temps disposez-vous pour prendre soin de l’animal ? Un animal exige une présence humaine régulière. Des gens qui voyagent régulièrement ou s’absentent pendant de longues heures de la maison devront bien réfléchir avant d’adopter un chien. Vérifiez également si un des membres de la famille est allergique, sans quoi l’animal risque d’être abandonné.


Avez-vous planifié le budget?
L’adoption d’un animal de compagnie engendre des dépenses importantes. Les frais de santé pour la première année sont bien souvent supérieurs au coût d’acquisition. Prévoyez également les frais récurrents liés à l’achat de nourriture, aux soins de santé, au dressage, au toilettage, etc.


Où adopter votre animal?
Tout aussi important, demeure le choix de l’endroit où vous ferrez l’acquisition de l’animal. Il est conseillé de s’informer auprès des éleveurs certifiés, des refuges et des médecins vétérinaires afin de faire le meilleur choix possible. Méfiez-vous des petites annonces classées ! Les animaux nés dans de bonnes conditions ont de meilleures chances de devenir équilibrés.

Si vous croyez être prêt à accueillir un nouveau membre dans votre famille, l’adoption dans un refuge est certainement une bonne action, vous donnerez alors une deuxième chance à un animal!

Partagez cette nouvelle!

Retour à la liste des nouvelles