L'Ordre

Un animal de compagnie doit être intégré doucement

Un animal de compagnie doit être intégré doucement

Dre Caroline Kilsdonk, présidente de l'Ordre, a discuté avec le journal L'Oeil Régional.

L’animal de compagnie qui entre dans une nouvelle famille vivra toujours un stress et son intégration devrait se faire progressivement selon la présidente de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec, Dre Caroline Kilsdonk.

Déjà, l’arrivée d’un nouvel animal entraîne une situation plus complexe quand il y a déjà un chat dans la maison d’accueil. 

Lire l'article 

 

Partagez cette nouvelle!

Retour à la liste des nouvelles