L'Ordre

Médecins vétérinaires et collaborateurs : mieux outillés pour réaliser les évaluations de dangerosité canine

Médecins vétérinaires et collaborateurs : mieux outillés pour réaliser les évaluations de dangerosité canine

Le samedi 25 janvier, plus de 400 médecins vétérinaires, techniciens en santé animale, éducateurs canins et autres intervenants du milieu animal se sont réunis au Centre de congrès de Saint-Hyacinthe afin de suivre une formation sur l’évaluation de dangerosité canine.

Lors de cette formation, les participants ont assisté à des conférences portant sur les aspects techniques de l’évaluation, mais aussi sur l’organisation du travail d’équipe, le processus avec les différentes instances impliquées et les obligations professionnelles, légales et déontologiques qui y sont liées. Organisée par l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec, cette formation avait comme objectif premier de former les participants et de favoriser leur collaboration afin qu’ils puissent, de concert, répondre à la demande des municipalités au moment de l’entrée en vigueur du Règlement d'application de la Loi sur l'encadrement des chiens, le 3 mars prochain. En effet, ce règlement prévoit que ce type d’évaluation soit dorénavant réalisé par des médecins vétérinaires, lesquels peuvent décider de collaborer avec d’autres intervenants du milieu de la santé et du comportement animal pour ce faire.

Pour l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec, il s’agit d’un pas important en matière de protection du public vu l’impartialité des médecins vétérinaires en matière d’évaluation des chiens ayant démontré des signes d’agressivité. La Dre Caroline Kilsdonk, présidente de l’Ordre, rappelle que « les médecins vétérinaires sont les professionnels les mieux placés pour réaliser ces évaluations. Ils sont les seuls professionnels de la santé détenant une formation universitaire reconnue en santé animale et sont donc en mesure de déceler tant les problèmes de santé physique que de santé mentale. De plus, ils ont des obligations déontologiques autant envers les animaux que le public. De ce fait, ils tiennent compte, en premier lieu, de la protection du public et aussi, du bien-être de l’individu. »

Cette formation a été captée et sera disponible sous forme de webinaire pour les médecins vétérinaires et leurs collaborateurs qui n’auraient pas été en mesure d’y assister et pour les générations de médecins vétérinaires à venir. L’Ordre souhaite qu’un maximum de ses membres suive cette formation et puisse ainsi assumer cet important mandat que l’État leur confère de par cette nouvelle réglementation.

À propos de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec

L’Ordre des médecins vétérinaires du Québec est un organisme constitué en vertu du Code des professions du Québec et de la Loi sur les médecins vétérinaires qui regroupe plus de 2 600 médecins vétérinaires au Québec. Son mandat est d’assurer la protection du public en faisant la promotion d’une médecine vétérinaire de qualité qui vise l’amélioration du bien-être des animaux et le maintien de la santé publique. Pour plus d’information, visitez le www.omvq.qc.ca.

 

Partagez cette nouvelle!

Retour à la liste des nouvelles