TSA (Techniciens en santé animale)

Formation continue

Formation en ligne : Évaluation de la dangerosité canine

La formation sur l’évaluation de  la dangerosité canine ayant eu lieu les 23 avril et 7 mai 2022 est maintenant disponible sous forme de webinaire pour les techniciens en santé animale, les éducateurs canins et le public désirant en apprendre davantage sur le sujet.

Bien que les médecins vétérinaires soient les personnes désignées par le règlement pour réaliser ces évaluations, l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec encourage la collaboration interdisciplinaire afin d’être en mesure de répondre à la demande.

Les techniciens en santé animale, riches de leur formation et de leurs connaissances, sont des personnes tout indiquées pour soutenir le médecin vétérinaire en matière d’évaluation de dangerosité canine.

Ce projet est financé en partie par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation. 

Une formation pour tous!

Nul besoin d’être expert en comportement canin ou en médecine des animaux de compagnie pour développer une compétence en évaluation de dangerosité canine. Peu importe le domaine d’expertise, tous peuvent ajouter cette activité à leur pratique s’ils développent leurs compétences.

Développez vos outils

Qu’est-ce qu’un chien anormalement agressif? Quels outils utiliser pour l’évaluer? Comment déterminer si un chien représente un risque pour la sécurité publique? Comment répondre aux demandes des municipalités qui ont besoin de votre expertise?  

Cette formation complète abordera ces sujets! 

Détails de la formation 

    • Pour qui :  techniciens en santé animale, éducateurs canins, membres du public
    • Coût : 80 $ pour 5,5 heures de formation en format webinaire
    • Crédits : 5 crédits de formation continue (ATSAQ)
    • Acheter la formation : https://www.weezevent.com/formation-sur-l-evaluation-de-dangerosite-canine
    • Détails : À la suite de l'achat de la formation, un membre du personnel de l'Ordre des médecins vétérinaires du Québec communiquera avec vous pour vous envoyer le code d'accès à la formation.


CONTENU DE LA FORMATION 

Étapes d’une évaluation de dangerosité canine et offre de service

Dre Marie-Josée Neault, m.v.

Une évaluation de dangerosité doit pouvoir permettre aux médecins vétérinaires d’estimer le danger qu’un chien représente pour la santé et la sécurité publiques, et ce en toute sécurité pour les gens et l’animal qui y participent. La Dre Neault présentera les étapes de l’évaluation, les outils pour y parvenir ainsi que le rôle des intervenants pouvant être impliqués. Elle couvrira également certains aspects plus administratifs, tels que l’offre de service aux municipalités et son modèle d’affaires.

À la suite de cette présentation, les participants seront en mesure d’évaluer un chien ayant mordu dans le but de déterminer le risque lié à sa dangerosité potentielle en suivant un protocole d’évaluation cohérent et de faire connaître son offre de service auprès des municipalités.

 

Rédaction d’un rapport d’évaluation

Dre Suzanne Lecomte, m.v.

La Dre Lecomte présentera le contenu de divers rapports d’évaluation de la dangerosité canine ayant été portés à sa connaissance lors de demandes de contre-expertises. En respect des droits de leurs auteurs, elle s’abstiendra toutefois d’en détailler le libellé. Elle soulignera plutôt les points communs à tous ces rapports et les particularités de certains d’entre eux.

La Dre Lecomte rappellera ensuite l’objectif des rapports destinés aux décideurs municipaux ainsi que les exigences réglementaires qui leur sont associées. Elle présentera finalement le plan de ses propres rapports, y incluant l’échelle de dangerosité utilisée, et les choix ayant mené à leur forme actuelle. À la suite de cette présentation, les participants seront en mesure de rédiger leurs propres rapports sans partir d’une page blanche.

 

Aspects éthiques de l’évaluation de la dangerosité canine

Dre Suzanne Lecomte, m.v.

Plusieurs enjeux éthiques entourent les évaluations de la dangerosité canine dont certains constituent un frein à l’implication des médecins vétérinaires. Le premier d’entre eux est certes la probabilité non nulle qu’un chien soit déclaré dangereux et euthanasié suivant une évaluation.

La Dre Lecomte abordera diverses considérations, dont la responsabilité du médecin vétérinaire qui réalise des évaluations et sa relation avec les protagonistes impliqués. Elle identifiera les biais, préjugés et limites qui peuvent nuire à l’objectivité et à la qualité d’une expertise.

Également, elle dévoilera un premier résultat de l’étude comparative qu’elle complète actuellement, soit l’estimation du taux d’euthanasies consécutives aux évaluations de dangerosité canine réalisées au Québec en 2021. Avec cette présentation, la Dre Lecomte souhaite que les participants comprennent mieux la place des médecins vétérinaires dans l’encadrement des chiens et qu’ils réalisent que leur implication ne peut qu’être bénéfique tant pour les animaux visés et leurs propriétaires que pour l’ensemble de la société.

 

Règlementation et considérations légales

Par Me Jocelyn Bélisle, avocat

Me Bélisle présentera la règlementation provinciale encadrant les évaluations de dangerosité canine et expliquera le mandat d’expertise du médecin vétérinaire qui en découle. Il adressera notamment, le dossier d’évaluation et le rapport d’expertise d’un point de vue juridique, ainsi que le témoignage en court.  

À la suite de cette présentation, les participants auront acquis les connaissances juridiques pertinentes à une évaluation de la dangerosité canine dans un contexte municipal et connaîtront les responsabilités légales du médecin vétérinaire évaluateur.