L'Ordre

Prévenir les coups de chaleur : ne laissez jamais un animal dans la voiture lors de journées chaudes

Prévenir les coups de chaleur : ne laissez jamais un animal dans la voiture lors de journées chaudes

Il ne faut que quelques minutes pour transformer une voiture en véritable fourneau lors de chaudes journées d’été. Même si ce n’est que pour un court laps de temps, il ne faut en aucun cas laisser un animal sans surveillance dans une auto, même si les fenêtres sont partiellement ouvertes. Les animaux sont beaucoup plus sensibles à la chaleur que nous et ils pourraient subir un coup de chaleur.

Les chiens et les chats sont des animaux qui ne suent pas ou très peu puisqu’ils possèdent peu de glandes sudoripares. Pour maintenir une température corporelle adéquate, les chiens, et dans une moindre mesure les chats, halètent. Ils expulsent donc par la gueule la chaleur vers l’extérieur. Si l’animal est dans un environnement très chaud, l’échange d’air peut devenir inefficace puisque l’air inspiré est aussi chaud que l’air expiré. Cette situation peut provoquer un coup de chaleur. Une température ambiante et un taux d’humidité élevé sont les caractéristiques d’une situation à risque. Appelez immédiatement les services d’urgence si vous voyez un animal laissé seul dans une voiture, surtout par temps chaud en été.

Les indices de coups de chaleur sont :

  • Gueule ouverte, respiration rapide, superficielle ou difficile;
  • Corps très chaud;
  • Vomissements ou diarrhée;
  • Tremblements musculaires;
  • Léthargie (comportement semblable à l’ivresse, animaux endormis, manque de coordination);
  • Mouvements inhabituels ou bizarres;
  • Inconscience.

Les animaux laissés à l’extérieur par des journées de canicule sont également à risque de souffrir d’un coup de chaleur. Ceux-ci doivent aller à l’extérieur pendant de courtes périodes et avoir accès en tout temps à un bol d’eau fraîche et à un endroit ombragé pour se rafraîchir.

Quoi faire si votre animal souffre d’un coup de chaleur?

  • Diminuer la température du corps en appliquant des compresses tièdes;
  • Placer l’animal à l’ombre ou dans un endroit frais;
  • Rafraichir l’animal graduellement, en le plaçant devant un ventilateur par exemple.

Si l’animal est très affaibli ou s’il ne prend pas du mieux, consultez sans tarder votre médecin vétérinaire.

Partagez cette nouvelle!

Retour à la liste des nouvelles