L'Ordre

Covid-19 : 90 % des établissements vétérinaires doivent refuser des cas

Covid-19 : 90 % des établissements vétérinaires doivent refuser des cas

Actuellement, ce sont 90 % des établissements vétérinaires du domaine des petits animaux qui doivent refuser des cas en raison de la pandémie qui sévit au Québec. C’est ce que révèle un récent sondage effectué par l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec auprès de ses membres dans le but de brosser un portrait des effets de la pandémie sur la profession vétérinaire et sur l’accessibilité aux soins pour les animaux.

Ce sondage indique aussi que dans une proportion assez similaire, soit 87 %, de nombreux vétérinaires se disent à bout de souffle. Une situation qui préoccupe sérieusement l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec : « Sachant qu’il s’agit d’une situation qui risque de se prolonger dans le temps, l’Ordre craint que la situation s’empire et mène à de plus importants bris de services voire à des situations de détresse chez ces professionnels, particulièrement dans les régions éloignées qui sont déjà en pénurie de main-d’œuvre », mentionne le président de l’organisation, le Dr Gaston Rioux.

Le retard accumulé au printemps, l’augmentation significative des demandes de consultation liée à la hausse des adoptions, l’application de mesures de protection et l’obligation d’effectuer un tri des rendez-vous en fonction de leur importance sont parmi les facteurs qui ralentissent les services et entrainent le refus de certains cas ou de nouveaux patients. « On connait tous les bienfaits que procure la présence d’animaux de compagnie, surtout en cette période de confinement, néanmoins ceux qui songent à l’adoption doivent être conscients qu’ils pourraient avoir de la difficulté à accéder à des soins préventifs et des stérilisations pour leur nouvel animal », ajoute le Dr Rioux.

L’aide du public demandée

Afin d’améliorer la situation et surtout, afin d’éviter qu’elle ne se détériore dans le temps, l’Ordre des médecins vétérinaires invite les propriétaires d’animaux à la patience, à la compréhension et au calme. Les médecins vétérinaires font le maximum pour soigner le plus grand nombre d’animaux possible dans un contexte très difficile. Il importe également d’être à l’affût de la santé de son animal. Compte tenu des délais pour l’obtention d’un rendez-vous, vaut mieux ne pas attendre à la dernière minute pour consulter.

Davantage d’explications sur la situation ainsi que des conseils pour les propriétaires d’animaux sont disponibles sur le site de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec au www.omvq.qc.ca dans la section « Conseil pour vos animaux », sur la page Santé publique. L’Ordre invite le public à s’y référer.

 

À propos de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec

L’Ordre des médecins vétérinaires du Québec est un organisme, constitué en vertu du Code des professions du Québec et de la Loi sur les médecins vétérinaires, qui regroupe plus de 2 600 médecins vétérinaires au Québec. Son mandat est d’assurer la protection du public en faisant la promotion d’une médecine vétérinaire de qualité qui vise l’amélioration du bien-être des animaux et le maintien de la santé publique.

 

-30-

 

Source :

Madame Patricia Noël, Service des communications
Ordre des médecins vétérinaires du Québec
Tél. : 450 230-0307
patricia.noel@omvq.qc.ca

 

 

 

 

 

Partagez cette nouvelle!

Retour à la liste des nouvelles