L'Ordre

AVIS DE VIGILANCE - MALADIES RESPIRATOIRES CONTAGIEUSES CANINES ET FÉLINES

AVIS DE VIGILANCE - MALADIES RESPIRATOIRES CONTAGIEUSES CANINES ET FÉLINES

L’Ordre des médecins vétérinaires du Québec invite les propriétaires d’animaux de compagnie à demeurer vigilants et à restreindre leurs contacts avec les animaux qui ne vivent pas dans leur foyer ou qu’ils ne connaissent pas. En effet, plusieurs maladies contagieuses canines et félines sont présentement en circulation au Québec, notamment la toux de chenil et le calicivirus félin.


La grande majorité de ces maladies contagieuses peuvent être prévenu
es par une vaccination appropriée. Cependant, dans le contexte social actuel et avec l’augmentation des adoptions, les cliniques vétérinaires ne sont pas en mesure de répondre à la demande

À l’instar de ce qui se passe en médecine humaine, la pandémie entraine une priorisation des cas en médecine vétérinaire au détriment de certains autres. La médecine préventive et la vaccination ont dû être relayés au second rang par rapport aux animaux malades et aux urgences depuis presquun an. Il est donc possible que la vaccination de certains animaux ne soit pas à jour, les rendant plus susceptibles à certaines maladies. Les jeunes animaux non vaccinés ou en cours de vaccination ainsi que les animaux plus âgés avec des maladies chroniques, sont particulièrement à risque.    

Ainsi, nous invitons les propriétaires d’animaux à la prudence dans leurs contacts canins et félins. Il est fortement recommandé d’éviter les endroits publics tels que les parcs à chiens si votre animal n’est pas à jour dans sa vaccination ou s’il présente des symptômes tels que la toux ou la diarrhée. 

 

La TOUX DE CHENIL (trachéobronchite infectieuse canine) est une maladie respiratoire contagieuse affectant les chiens. Elle est causée par une bactérie Bordetella bronchiseptica, mais est souvent accompagnée d’une infection virale concomitante soit le Parainfluenza canin ou l’Adenovirus canin de type 2. Il existe des vaccins efficaces contre ces trois infections. 

Les principaux symptômes sont l’apparition soudaine d’une toux sèche et persistante sous forme de quintes de toux accompagnées d’un écoulement nasal. Les symptômes peuvent durer de quelques jours à quelques semaines. 

La contamination se fait par contact direct entre les chiens ou avec des objets contaminés (bols par exemple) ainsi que par des aérosols contaminés (éternuements et toux). 

 

Le CALICIVIRUS FÉLIN est un virus respiratoire hautement contagieux qui affecte les chats. Les principaux symptômes sont un écoulement nasal, une gingivite (gencives rouges) et des ulcères dans la gueule. Cest une maladie qui cause beaucoup d’inconfort à cause notamment des lésions douloureuses dans la gueule qui peuvent empêcher les chats de manger. De plus, c’est une infection qui est longue à guérir et qui peut persister plusieurs semaines voire des mois. 

La contamination se fait par contact direct entre les chats ou par des objets contaminés (bols, paniers…), mais peut aussi se faire par l’entremise des humains qui servent de vecteur de transmission, d’où l’importance de se laver les mains avant et après avoir touché à des chats. Le calicivirus est également un virus très résistant dans l’environnement et est donc difficile à éliminer. Les infections à calicivirus sont particulièrement problématiques dans les endroits avec beaucoup de chats, tels que les animaleries, les élevages et les refuges, où l’éradication du virus devient ardue. 

La prévention se fait par la vaccination ainsi que les mesures d’hygiène stricts.  

Partagez cette nouvelle!

Retour à la liste des nouvelles