Ordre des médecins vétérinaires du Québec
Ordre des médecins vétérinaires du Québec

Bienvenue sur le site Internet de l'Ordre des médecins vétérinaires du Québec

À la une...

Congrès des vétérinaires québécois
30 octobre au 1er novembre 2014
Centre des congrès de Québec


En collaboration avec l’Association des techniciens en santé animale du Québec, le Congrès vétérinaire québécois est le seul événement québécois qui rassemblera tous les intervenants de la santé animale en un seul et même lieu.

Sous le thème « L’expertise vétérinaire : une richesse à partager! », une multitude de conférences et d’ateliers seront proposés. Médecins vétérinaires de tous les secteurs d’activités, techniciens en santé animale, gestionnaires d’établissements vétérinaires, secrétaires-réceptionnistes et animaliers pourront ainsi se mettre à jour et bonifier leurs compétences.

Un rendez-vous à ne pas manquer!

Cliquez ici pour consulter le programme complet.

Cliquez ici pour plus d'information sur le Congrès vétérinaire québécois.

Vous voulez participer au Congrès en tant qu'exposant? ou commanditaire? Cliquez ici pour obtenir les informations.

Participez au concours photo 2014 et courrez la chance de gagner 1 000 $ en prix! Montrez-nous vos talents de photographe en nous faisant parvenir vos plus belles oeuvres qui seront exposées lors du Congrès vétérinaire québécois.

Cliquez ici pour visualiser la publicité du concours. Cliquez ici pour obtenir le formulaire de participation à faire parvenir avec vos photos numériques à maryse.massy@omvq.qc.ca avant le
1er octobre 2014.


Position de l'Ordre des médecins vétérinaires du Québec sur la nature sensible de l'animal

De tout temps, les médecins vétérinaires se sont préoccupés de la santé et du bien-être des animaux, c’est l’essence même de leur profession. Au nom de la profession vétérinaire, l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec désire exprimer son inconfort face à la législation québécoise qui considère, d’un point de vue juridique, l’animal qu’à titre de bien, sans égard à sa sensibilité. Aussi, le 17 juin dernier, l’Ordre adoptait officiellement sa position sur la nature de l’animal à titre d’être sensible.

Pour lire l'article, cliquez ici.


L'Ordre des médecins vétérinaires du Québec se réjouit de la création de la ligne 1-844-ANIMAUX

L’Ordre des médecins vétérinaires du Québec partage la préoccupation du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec au sujet de la santé et du bien-être animal et encourage à poursuivre les efforts en ce sens.

Pour lire l’article, cliquez ici.



L’Ordre des médecins vétérinaires du Québec entend collaborer avec le ministre Pierre Paradis pour le bien-être animal

Pour faire suite à l’épisode des veaux maltraités dans une ferme de Pont-Rouge, près de Québec, le nouveau ministre de l’Agriculture, monsieur Pierre Paradis, a affirmé être prêt à modifier la loi pour mieux protéger les animaux.

« Si nécessaire, il y aura des changements législatifs. Il y a également le Code criminel qui s’applique dans certains cas, et j’ai l’intention de discuter avec le ministère de la Justice dans les prochaines heures. Le Québec s’est retrouvé en fin de peloton quant au traitement des animaux et je ne veux pas qu’on reste là. Je veux qu’on soit dans le peloton de tête, j’en fais un défi. » a précisé le ministre lors d’un récent point de presse.

L’Ordre des médecins vétérinaires du Québec se réjouit de cette orientation du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ), car l’Ordre demande depuis plusieurs années que des changements importants soient apportés. L’adoption en juin 2012 du projet de loi modifiant la Loi sur la protection sanitaire des animaux était un premier pas, mais il est impératif d'en faire plus.

L’Ordre des médecins vétérinaires du Québec est également grandement préoccupé par le contrôle des médicaments et des substances qui sont administrés aux animaux de consommation et par l’absence ou les lacunes dans l’inspection des viandes. L’Ordre est d’avis que le gouvernement doit resserrer rapidement les contrôles afin de protéger le public.

L’Ordre des médecins vétérinaires du Québec et les 2340 médecins vétérinaires du Québec entendent apporter tout le soutien nécessaire au ministre afin de mettre en place les conditions nécessaires afin d’assurer le bien-être animal, la qualité des viandes et la protection du public, et ce, dans toutes les régions du Québec et pour toutes les filières animales.


Position de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec sur le bannissement de races de chiens

Les chiens mordeurs ont malheureusement refait surface dans l’actualité ces dernières semaines. Or, ces événements malheureux, hautement médiatisés, entraînent certaines municipalités à resserrer leur réglementation quant à l’interdiction de posséder ces chiens dits agressifs, notamment ceux du type « Pitbull », sur leur territoire.

L’Ordre des médecins vétérinaires du Québec avait déjà donné son avis en 1988 quant au bannissement d’une race spécifique par rapport aux autres chiens. Par ailleurs, un dossier complet sur le sujet avait été traité dans Le Veterinarius d’octobre 2012. Comme ce sujet revient périodiquement, il devenait donc important, autant pour les membres de l’Ordre que pour le public, de rappeler cette position dont voici le texte :

« La Corporation professionnelle des médecins vétérinaires du Québec est d’avis que l’agressivité que démontrent certaines races de chiens envers les humains est largement imputable aux méthodes de sélection génétique, d’élevage et de dressage utilisées par d’autres humains. Les éleveurs et les propriétaires de ce type de chiens, dit d’attaque, sont responsables des dangers qu’ils font courir à leurs concitoyens. Il s’avère inutile de bannir une race en particulier, car une autre race pourrait prendre la relève très rapidement. La solution consiste plutôt à responsabiliser les propriétaires et à sévir contre ceux qui négligent leurs devoirs et abusent de leurs droits. »

Adoptée le 21 septembre 1988

L’Ordre est d’avis que les municipalités doivent d’abord adopter des règlements ciblant les chiens mordeurs ou les chiens dangereux, sans égard à la race, puisque des événements malheureux se produisent impliquant d’autres chiens que ceux de type «Pitbull».

Rappelons que l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec a à cœur une saine cohabitation des animaux et des humains, dans le respect de la santé et du bien-être animal ainsi que de la protection du public.

L’Ordre des médecins vétérinaires du Québec soutient la campagne « Les antibiotiques : en faire bon usage, c'est sage! »

Les partenaires de la Stratégie québécoise de santé et de bien-être des animaux ont lancé, le 16 octobre, la campagne « Les antibiotiques : en faire bon usage, c'est sage! » qui vise à sensibiliser les propriétaires d'animaux d'élevage et de compagnie à l'importance d'utiliser de façon judicieuse les antibiotiques.

L'augmentation de la résistance des bactéries aux antibiotiques est devenue aujourd'hui une préoccupation mondiale de santé animale et de santé publique. Un emploi responsable de ces produits dans tous les domaines ayant trait à la santé contribue à conserver l'efficacité des antibiotiques qui sont souvent essentiels au traitement des maladies tant chez les humains que chez les animaux.

Pour en savoir plus sur la campagne, cliquez sur le lien suivant :
www.mapaq.gouv.qc.ca/antibiotiques.

Pour obtenir plus de renseignements sur la Stratégie québécoise de santé et de bien-être des animaux, consultez le site Internet www.mapaq.gouv.qc.ca/unesantebienpensee.


Lois et règlements régissant l'exercice des médecins vétérinaires au Québec

Afin de faciliter l'accès aux lois et règlements régissant l'Ordre, la profession et l'exercice des médecins vétérinaires du Québec pour le public et pour ses membres, l'Ordre des médecins vétérinaires du Québec a préparé un cahier de règlementation regroupant l'ensemble des règlements en vigueur.

Pour consulter la version francophone de ce cahier de règlements veuillez cliquer ici.

Pour consulter la version anglophone de ce cahier de règlements veuillez cliquer ici.



Exercice de la médecine vétérinaire au sein d'une société

Pour obtenir toutes les informations relatives à l'exercice de la médecine vétérinaire en société, vous pouvez consulter le guide en cliquant ici. Les conditions et modalités pour pouvoir déposer une demande d'autorisation d'exercice en société à l'Ordre des médecins vétérinaires du Québec y figurent, de même que les différents documents à remplir et à retourner à l'Ordre à l'appui de votre demande.

Notez qu'une fois votre demande d'exercice en société déposée à l'Ordre, vous devez prévoir un délai de traitement de trois semaines. Vous devez donc vous assurer que le professionnel qui vous accompagne dans votre démarche planifie correctement les étapes et les échéanciers relatifs à la transaction. Pour compléter le formulaire d'exercice en société et faire une déclaration annuelle ou une déclaration de modification en cours d'année, veuillez cliquer ici.


L'Ordre des médecins vétérinaires du Québec est constitué par la Loi sur les médecins vétérinaires du Québec et le Code des professions. Son rôle consiste à assurer la protection du public en regard des services vétérinaires rendus. L'Office des professions s'assure que l'Ordre remplit bien son rôle.